Les moteurs de recherche, et en particulier Google, font et défont le trafic de beaucoup de sites web. De nombreuses boutiques en ligne, blogs et même prestataires de services dépendent presque à 100% de leur trafic naturel. Pourtant les méthodes et règles applicables chez ce géant changent vite et il est donc difficile de s’accrocher, voir de ne pas faire d’erreur tragique.

Voici donc 5 alternatives qui vous permettront de ne pas être totalement lié au trafic Google, à ses lois et à vos mots clés.

Pourquoi ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier ?

Il est très important, pour un webentrepreneur de ne pas s’enchaîner à une seule source de trafic. Si vos lecteurs viennent tous du même endroit, que ça soit Google, Facebook ou le bouche à oreilles, vous vous exposez à la perte de votre business dès que ces visiteurs cessent d’affluer.

Evidemment, les moteurs de recherche sont une très bonne source de trafic. Les internautes sont qualifiés la plupart du temps car ils arrivent sur votre site après avoir fait une recherche précise. Mais baser toute votre activité sur Google est suicidaire et il faut donc vous préparer à d’autres alternatives.

Diversifiez donc les points d’entrée sur votre site internet. Vous avez tout à gagner à développer votre communauté sur les réseaux sociaux, à augmenter votre trafic naturel, à parler de votre activité autour de vous, bref à avoir du trafic qui arrive de toutes parts.

Comment ne pas dépendre du trafic Google ?

Voici ci-dessous 5 idées que vous pouvez réutiliser pour votre propre site pour diversifier vos sources de trafic.

trafic google

Forums et communautés

Sur les forums de votre thématique, dans les sites de questions réponses ou même dans les groupes Linkedin ou les communautés Facebook, il y aura toujours des personnes qui poseront des questions.

Si une de ces questions concerne votre domaine d’activité, si votre réponse peut être intéressante, n’hésitez pas à vous lancer. Donnez une aide de qualité à la personne posant la question et mettez un lien vers une page ou un article d’un site web pour appuyer votre propos.

Attention, ne faites pas cela pour toutes les questions qui vous touchent de près ou de loin. N’oubliez pas qu’il faudra donner une réponse pertinente et complète sans pour autant trop rentrer dans les détails pour inciter la personne (et les suivantes qui rechercheront la même réponse) à cliquer.

Cette méthode fonctionne plutôt bien quand vous ne collez pas systématiquement un lien vers votre propre site. Un renvoi vers Wikipédia, un journal grand public ou encore une ressource très connue vous permettra de paraître moins agressif.

Commentaires de blogs connexes

L’étape la plus difficile c’est de trouver ces blogs intéressants, sur la même thématique et ouverts aux commentaires. Une fois une liste de 5 à 10 blogs trouvés, vous pouvez vous en donner à coeur joie pour donner votre avis.

Il s’agit bien sûr de créer des commentaires constructifs, qui apportent quelque chose à la discussion. Les commentaires du type “merci pour l’article”, n’apporte que peu et sont rarement validés. Donnez votre opinion, exprimez votre désaccord, ajoutez une information complémentaire, bref faites vous remarquer par la qualité de votre prose.

Cette source de trafic peut être vraiment intéressante même si chronophage. Mais n’hésitez pas à vous laisser tenter, quitte à commencer petit et ne faire le tour que de 3 à 4 blogs. Essayez également d’être régulier, commenter une ou deux fois par an sur un blog ne vous donnera pas assez de visibilité. De plus cela pourra donner une mauvaise image de votre démarche qui s’apparenterait, sous cette forme, à celle de quelqu’un qui vient juste chercher un lien.

Voici ci-dessous un exemple de bon commentaire. Il y a un avatar avec une photo reconnaissable. Le pseudo utilisé est un prénom (et non un mot clé, chose qui ne se fait plus). Et surtout le commentaire est long et intéressant.

commentaire

En plus ce commentaire tombe à point nommé car il me permet d’introduire la troisième source différente du trafic Google :

Newsletter régulière

Mettre en place une newsletter est important comme je l’ai déjà répétée plusieurs fois dans mes articles. C’est important pour garder le contact avec vos visiteurs. C’est utile pour les fidéliser petit à petit, augmenter leur confiance en vous et pour pouvoir leur proposer des produits et services. C’est également précieux pour partager vos promotions, formations, exclusivités. Bref la newsletter a énormément d’avantages.

Mais surtout, quand vous publiez quelque chose, un article sur votre blog par exemple, et que vous envoyez cela à votre newsletter, votre trafic connaît un pic. Normal, une partie de vos abonnés, généralement entre 20 et 60% dépendant de l’intérêt de vos inscrits pour votre contenu, viennent sur votre blog.

Quand vous avez 100 abonnés cela représente 20 à 60 personnes… mais quand vous en avez 1000 ! Le pic de visiteurs peut-être intéressant pour votre blog et aussi pour toutes vos offres que vous mettez en avant sur votre site.

Pour vous convaincre, voici ci-dessous, un extrait de mon graphique de visites. Les pics représentent les lundis, jour de publication de mes articles et d’envoi de ma newsletter.

trafic-newsletter

Article avec des réponses de collègues de votre domaine

A mi-chemin entre une interview individuelle et un simple article, ce genre de texte est un en fait un travail collaboratif. De votre côté, vous définissez un sujet avec une ou plusieurs questions pertinentes. Ensuite vous demandez à quelques personnes de votre domaine d’y répondre (plus il y a de volontaires mieux c’est).

L’avantage pour vous c’est d’avoir des réponses diverses de professionnels (et amateurs) de votre secteur. Vous pouvez donner une variété d’opinions, de façons de faire et de commentaires sur une thématique donnée.

Le plus pour ceux qui répondront est de se faire connaître par l’audience de votre blog, de présenter leur activité et d’avoir de nouveaux visiteurs.

Bref ce sont des articles gagnant-gagnant qui suscitent souvent un grand intérêt aussi bien côté contributeurs que lecteurs.

Création de contenu gratuit

Vous utilisez sûrement déjà du contenu gratuit pour inciter vos lecteurs à s’inscrire sur votre newsletter. Le principe reste donc le même mais il s’agit là d’attirer les visiteurs (et de les cibler !).

Comme pour vos abonnés, vous pouvez par exemple créer un guide explicatif de votre activité, le promouvoir sur les forums, sur http://fr.slideshare.net/, dans les communautés où vous êtes présents pour faire venir de nouveaux visiteurs, qui seront ravis de trouver des ressources sur votre site.

Vous ferez d’une pierre deux coups, car ceux qui viendront à vous grâce à un “cadeau” seront tout de suite plus enclin à ensuite s’abonner à votre liste (pour recevoir un autre guide, une vidéo, d’autres explications…).

 

Ci-dessus, nous avons détaillés 5 méthodes qui vous permettront d’être plus indépendant vis à vis du trafic Google. Et pour vous, vos visiteurs viennent-ils exclusivement (ou presque !) des moteurs de recherche ? Avez-vous d’autres stratégies pour trouver des lecteurs ?

FERMER
CLOSE