Après la première interview de Myriam, dans cet article c’est Virginie qui vous parle de son métier de thérapeute et coach de vie et de son activité sur le web.

Pouvez-vous vous présenter, nous parler de vous ?

Je me nomme Virginie Lefranc, j’exerce mon activité de thérapeute, coach de vie en ligne, depuis plus de six ans, en raison de difficultés rencontrées dans ma vie personnelle et professionnelle.

J’ai pris la responsabilité de prendre le temps, malgré un emploi du temps surchargé de prendre rendez-vous avec moi-même en commençant un travail personnel qui m’a permis d’une part, de comprendre mon histoire présente, ses interactions avec mon passé.

Ce travail m’a permis de me libérer de mes blessures d’enfant, d’adolescent, d’adulte, comme l’abandon, le rejet, la manipulation, la séparation, l’abandon, le harcèlement et de porter un regard nouveau sur chaque situation vécue avec respect et bienveillance. La compréhension de ses expériences douloureuses m’a permis de me libérer de mes croyances, fidélités, de renouer avec mes ressources, mes valeurs, mes besoins et d’orienter ma vie, dans le respect de moi et du sens que je souhaitais lui donner, tant sur le plan personnel que professionnel d’où la décision d’entamer une reconversion professionnelle en lien avec la personne que je suis et qui me fait vibrer.

Parallèlement, sur le plan professionnel, j’étais confronté à la montée en puissance du stress, à la notion d’objectifs avant le respect de l’individu. En tant que manager, j’étais coincé entre ce qui m’était demandé par ma hiérarchie, mes valeurs humaines indispensables et le respect que je me devais vis-à-vis à des Membres de mon équipe. Il était insupportable pour moi d’être irrespectueuse, malveillante par soumission.

Me lever le matin en me disant que je voulais pouvoir me regarder dans une glace et qu’il était important pour moi de me comporter avec autrui, comme j’aimerais que l’on se comporte avec moi a été le levier, le moteur, ma force pour prendre la responsabilité, de ce que je vivez, plutôt que de ressasser et de mettre toute mon énergie à changer les autres, le contexte… même si je l’ai fait pendant un certain temps.

Dans le prolongement de mon travail personnel, j’ai entamé des études de psychothérapie et me suis formée à la prévention de l’épuisement personnel et profession, gestion stress social et professionnel.
Prendre la responsabilité de ma vie a été une décision personnelle qui m’a demandé des efforts, de la persévérance, d’oser aller vers l’inconnu, mais pas plus difficile que d’avoir le sentiment de devoir faire et de faire, à l’encontre de mes valeurs, pour l’autre, par peur de décevoir, perdre amour, amitié, travail…
Prendre la responsabilité de ma vie a été et est la clé de mon épanouissement personnel et professionnel en lien avec mon moi profond. Enfant, dès 6 ans et jusque mon adolescence, j’étais passionné par l’émission de Ménie Grégoire « Les Auditeurs ont la parole »
Etre respectueuse et bienveillante avec moi-même me permet d’être respectueuse et bienveillante avec les autres et d’accompagner, sans jugement avec bienveillance et éthique ceux qui souhaitent également investir dans la richesse de leur capital humain, savoir-être et valoriser leur savoir-faire, dans leurs expériences de vie, tant sur le plan personnel que professionnel les deux étant parfois intimement liés.

Vous êtes  thérapeute, coach de vie, en quoi consiste précisément votre métier ?

Site de coach de vieJ’accompagne à l’épanouissement personnel et professionnel, avec un travail alliant gestion du stress et thérapie pour investir dans votre Savoir-Etre et valoriser votre Savoir-Faire, donner du sens, dans votre quotidien, dans les épreuves de la vie, comme le deuil, la naissance, la séparation, la reconversion professionnelle… et/ou face à ce qu’on appelle plus communément une crise existentielle (perte de repères, de sens…)

La thérapie pour donner du sens à son histoire, son vécu et la gestion du stress pour gérer son quotidien. S’appuyer sur ses points forts, ses ressources, dans les moments vécus comme difficiles, voir douloureux. Savoir-Etre pour Savoir-Faire.

Je reçois à mon domicile et consulte sur toute la France et les Pays Francophones, par téléphone, skype, mail étant depuis fort longtemps à l’aise avec ces outils que j’ai beaucoup utilisé dans mon activité précédente en lien avec l’international.

Pourquoi exercer votre activité en ligne ?

Pour permettre à tout individu, quelque soit ses difficultés, ses limites, comme la timidité, la peur du regard de l’autre… et/ou sa situation, impossibilité à se déplacer ou à contrario mobilité géographique de s’exprimer depuis l’endroit le plus approprié pour lui.

Tous les outils thérapeutiques et de gestion du stress proposés et utilisés dans le cadre d’une consultation à domicile sont accessibles à distance. Un dessin, tout comme un travail sur la généalogie est photographiable, scannable et transmissible via le mail.

Vous êtes-vous directement lancé sur Internet ou votre activité était-elle déjà développée avant ?

J’ai exercé deux ans, à mon domicile avant de proposer des consultations par téléphone, skype, mail. Si au départ, je l’ai conscientisé en pensant aux expatriés et aux personnes souffrant de handicap, avec le recul, il s’avère que l’ouverture sur le net s’est imposée à moi pour être en lien avec mes valeurs, mon moi intérieur.

Mes valeurs sont que tout le monde doit pouvoir s’exprimer et que les personnes qui en ont le plus besoin sont bien souvent celles qui n’osent pas franchir la porte d’un cabinet où qui par manque de temps ne s’autorise pas à le faire.

Investir dans la richesse de son capital humain par l’acceptation et la reconnaissance de soi, la valorisation de ses ressources, aptitudes, talents et besoins, est la clé de l’épanouissement personnel et professionnel, gage d’une bonne santé et de l’équilibre psychique et physique.

Investir dans la richesse de son capital humain (savoir-être) pour valoriser son savoir-faire nous concerne Tous et se doit d’être accessible à Tous.

Diminuer son stress par son investissement dans la richesse de son capital humain – Savoir-Etre pour valoriser son Savoir-Faire

En quoi votre site de thérapeute, coach de vie, gestion stress social et professionnel vous a aidé dans votre métier ?

Mon site internet http://www.stresspsychotherapie.fr a été et est le levier pour me faire connaître et présenter mon activité.

Il m’offre également :

La possibilité d’écrire, de publier et de partager mes écrits en lien avec la thérapie, le stress, en offrant la possibilité de porter un autre regard sur des thématiques qui nous concernent tous à un moment de notre vie.

De mettre à disposition, l’écoute de mes chroniques radio, mes interviews, mes webconférences.

D’être mieux présente sur les réseaux sociaux

De partager de l’information reçue sur le handicap, plutôt que de la conserver par devers-moi

D’échanger des liens avec des confrères dont mes activités et les leurs sont complémentaires

D’être rémunéré par paiement Paypal, mode de paiement sécurisé et sécurisant pour toutes mes consultations

Est-ce que vous utilisez beaucoup les réseaux sociaux ?
Si oui, qu’est-ce qu’ils vous apportent? Si, non pourquoi?

Les réseaux sociaux font partie intégrante de ma communication et sont essentiels au développement de mon activité.

Offrir une offre de service est une chose, inspirer la confiance, confirmer sa crédibilité, son éthique est, selon moi essentielle.

Les réseaux sociaux sont une opportunité pour :

  • me présenter par mes interventions dans des fils de discussion par l’expression de mes valeurs
  • présenter mon activité de thérapeute sur mon site de coach de vie de manière interactive
  • communiquer sur l’intérêt de mon activité pour savoir-être et valoriser son savoir-faire, dans le respect de soi et de ce et ceux qui nous entourent
  • être à l’écoute des besoins, des préoccupations pour aborder des thématiques qui nous concernent tous, au travers de mes articles, mes chroniques, mes publications (semer des graines qu’il appartient à chacun d’arroser ou pas en fonction de ce qu’elles éveillent
  • s’enrichir des expertises des internautes, pour mon évolution personnelle, mais également en terme d’évolution informatique, de communication

Il y a-t-il une chose que vous trouvez compliquée à faire sur votre site ? Qu’est-ce qui vous prend le plus de temps ?

La mise en place de nouveaux outils, tant dans la réflexion sur leur intérêt que par méconnaissance. L’informatique n’étant pas mon domaine de compétence

Enfin, pensez-vous qu’aujourd’hui, on peut travailler (en indépendant) sans avoir de site ?

Pour ma part, je pense qu’avoir un site est indispensable, dans la majorité des cas. Le nombre d’internautes est en nombre croissant et l’automatisme des recherches se fait de plus en plus via le net, toutes tranches d’âges confondus. L’accès à l’internet ne concerne plus seulement ce que l’on appelle la jeune génération.

La création d’un site doit être pertinent et être une valeur ajoutée.

Certains indépendants se développent et réussissent sans cet investissement. Tout dépend de leur activité et/ou du sens donné à leur activité.

FERMER
FERMER